12 avr. 2015

modeethandicapcestpossible

D’Art en Défilé

D’art en Défilé : un évènement fédérateur autour du Handicap

 

Un évènement fédérateur autour du Handicap

Cet évènement se déroulera en deux parties complémentaires : L’exposition des oeuvres réalisées par les jeunes du CMPA Pendant plusieurs mois des jeunes du CMPA guidés par leurs enseignants ont créé, imaginé, se sont investis dans la réalisation de sculptures, de dessins, de peintures avec pour thème « la mode inspirée par Sonia Delaunay » et le défilé de Mode : une idée qui a vu le jour en 2013 suite à un partenariat entre Meuphine et le CMPA lors de Norm’handi’Art chez Disney.
Il s’agit en parallèle : d’un travail réalisé par Mode et Handicap c'est possible sur plusieurs semaines auprès de jeunes en surcharge pondérale par une customisation de leurs vêtements et de vêtements créés par Mode & Handicap c'est possible signé par le créateur de mode Chris AMBRAISSE BOSTON à la demande des autres jeunes du CMPA à mobilité réduite et de Meuphine (toujours avec une influence de Sonia Delaunay).

 

Programme

13h30 – 14h30 : Accueil du public et visite de l’exposition des oeuvres réalisées par les jeunes du CMPA

14h30 – 14h45 : Discours des responsables du CMPA, de Meuphine et de Chris Ambraise Boston

14h45 - 15h30 : Défilé de Mode

15h30 - 16h30 : Cocktail et interviews presse

 

Dans la presse

« Toute l'Equipe Meuphine, l’ensemble du Personnel enseignant et soignant du Centre Médical et Pédagogique sont heureux de vous accueillir. Profitez de cette balade artistique pour échanger avec les "artistes " Nous saluons l’investissement des équipes de Meuphine et du CMPA sans qui ce beau projet n’aurait pu être réalisé - Excellent moment en notre compagnie.
Lire l'article

 

Nous connaître

- "Mode & Handicap':   Profil Facebook  / Page Facebook                                     
- Site de l'Association Meuphine
- Site du Centre Médical et Pédagogique pour Adolescents 

Tags :

Infos pratiques

Adresse

Château à Neufmoutiers‐en‐Brie / Centre Médical et Pédagogique pour Adolescents 19 rue du Docteur Lardanchet - 77610 Neufmoutiers en Brie

Accès

Métro: Ligne 8: Créteil Préfecture Ligne 8: Créteil Université SNCF: Gare de l'est / Arrêt : Tournant en Brie Vélibs: face au 60 avenue Charles de Gaulles - 94130 Nogent sur marne rue Louis-Xavier de richard - 94120 Fontenay sous bois

Dates

Du 17 avr. 2015 au 17 avr. 2015

25 mar. 2015

Kokoya

Restitution du projet "Lutte contre les discriminations"

 

Dans le cadre du projet "Cliché Théâtre Action - Regards croisés"

 

Au programme : 

- 16h : Exposition Photos & Mur d’expression

- 17h : Spectacle  « Mon quartier, ma cité ont du chien » réalisé d’après les interviews d’habitants du quartier Pierre & Marie Curie. Interviews, mise en texte et mise en scène : Isabelle Labrousse. Avec Yvette Bruneau Thénard, Maria Buszko, Isabelle Labrousse, Léo Mess.

Entrée libre et gratuite.

Tags :

Infos pratiques

Adresse

Maison de Quartier du Petit Ivry 44, rue Jean Le Galleu 94200 Ivry sur Seine

Accès

Métro Mairie d'Ivry

Dates

Du 4 avr. 2015 au 4 avr. 2015

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

11 mar. 2015

FIFDH

13e Festival International du Film des Droits de l'Homme de Paris

Du 7 au 20 avril 2015, le FIFDH vous propose une édition encore plus riche avec une sélection de 33 films, dont près de la moitié en avant-première, des rencontres avec les réalisateurs ou des spécialistes des droits humains après chaque projection et pour la première fois une session consacrée aux courts-métrages d'animation.

 

L'équipe de festival vous accueille du 7 au 14 avril au Cinéma Luminor Hôtel de Ville (ex. Nouveau Latina) au cœur de Paris, puis en itinérance dans 8 cinémas et lieux associatifs de Paris et d'Ile-de-France jusqu'au 20 avril.

Sept prix seront décernés lors d'une soirée spéciale au Luminor Hôtel de Ville par : un jury officiel composé de professionnels du cinéma, un groupe de lycéens formé en partenariat avec les Cinémas Indépendants Parisiens, un jury constitué en partenariat avec le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies et un jury composé de personnes détenues et de personnel pénitentiaire de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis.

Le dimanche 12 avril sera consacré à l'actualité et à l'histoire des droits de l'homme en Turquie et à ses rapports avec l'Arménie. Au programme : un concert, une table-ronde sur le génocide arménien, présentation et signature de livres et la projection de 2 films inédits... Le festival accueillera les 8 et 9 avril l'exposition "Albanie, or noir misère grise" sur l'exploitation du pétrole de schiste en Albanie au Luminor Hôtel de Ville.

 

Renseignements / Lieux / tarifs :

- Luminor Hôtel de Ville: 6€ | Carte illimitées UGC et Le Pass pour 2€
- Ciné 104 -  Pantin (93): Plein: 6 € • Réduit : 4 € • Abonnés : 5 €
- Cinéma Pandora - Achères (78): Plein : 6,5€ • Enfants : 4€
- Cinémas du Palais - Créteil (94): tarif exceptionnel de 1,50€

Autres lieux : entrée libre et gratuite
- Université Paris I - Sorbonne (Paris 5e)
- Maison du Danemark (Paris 8e)
- FIAP Jean Monnet (Paris 14e)
- Cinéma 7 Parnassiens (Paris 14e)
- Cinémas du Palais de Créteil (94)
- Cinéma Pandora à Achères (78)
- Maison des Initiatives et de la Citoyenneté de L'Île-Saint-Denis (93)

Tags :

Infos pratiques

Adresse

Cinéma Luminor Hôtel de Ville (ex Nouveau Latina),
20 rue du Temple,
75004 Paris
...et d'autres cinémas et lieux socio-culturels en Île-de-France (voir article)

Accès

Métros : Hôtel de Ville, Rambuteau

Dates

Du 7 avr. 2015 au 20 avr. 2015

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

3 mar. 2015

Serfaty Stella

Quand le racisme ordinaire s'immisce dans le quotidien, comment lutter pour un meilleur vivre ensemble ?

-- > Le 23 juin 2015 à partir de 18h, exposition de la récolte des témoignages et lectures des textes des témoignants à L'Equipement Jeunesse de Tremblay-en-France (6 rue Eugénie Cotton). Séance d'improvisation sur le thème : "quand le racisme s'immisce dans le quotidien mine de rien", avec les personnes ayant participé aux ateliers du Projets Citoyens.

-- > L'exposition sera visible une semaine à l'Equipement Jeunesse à partir du 23 juin, avant départ pour itinérance.

 

Ce projet a émergé avec force face à une actualité démontrant que le fléau du racisme est toujours vigoureux et qu’il touche chacun et chacune, du quartier au gouvernement. Ce projet privilégie volontairement « le racisme ordinaire ». Si le racisme est une question de préjugés, d’idées reçues, il trouve presque toujours son origine dans la peur de l’inconnu, de la différence.

Aujourd'hui, diverses formes de racisme et de discrimination se répandent insidieusement dans la vie quotidienne. Des attitudes hostiles envers les migrants, des humoristes aux propos antisémites, une islamophobie ambiante, une parole discriminante libérée dans certains discours politiques... « Être raciste, c'est croire qu'il existe des races et que certaines sont supérieures à d’autres » - l’Observatoire des inégalités.

Même si ce dernier nous informe que « la majorité de la population n'est pas raciste », il n’en demeure pas moins vrai que les personnes racistes rejettent des personnes qui sont différentes parce qu'elles ne parlent pas la même langue, n'ont pas la même couleur de peau, ne pratiquent pas la même religion ou non pas les mêmes coutumes. En temps de crise, certains rendent même les étrangers responsables des problèmes de la société : chômage, manque de logements, etc. La loi punit les actes de racisme à des peines d'emprisonnement et à des amendes. Mais parce que cela ne suffit pas, Stella Serfaty, artiste engagée qui pratique un théâtre citoyen et politique, souhaite mettre en place des ateliers de pratique artistique, pour faire éclore Des mots contre les maux d’un fléau toujours vivace ! Des mots dits entre soi (récits de vie multiples) pour ne pas taire une réalité et libérer la parole, Des mots à voix haute (lectures publiques) pour clamer le droit à différence, Des rencontres-débats pour faire valoir la diversité et la mixité des paroles.


Méthodologie :

 1/ Ateliers de pratique artistique (théâtre)  

par la directrice artistique, comédienne et metteure en scène de la Cie, Stella Serfaty.

Jeux théâtraux de mise en confiance, exercices corporels et improvisations pour faire émerger des récits de vie. Nombre d’ateliers : 2 de 15 personnes chacun. Nombre de séances : 15 séances de 3 heures/groupe (90 heures)

Public visé : priorité sera donnée aux « publics empêchés », aux adultes en FLE, Français Langue Etrangère, aux Femmes en Alphabétisation et aux Jeunes en difficultés. Les groupes seront composés avec les structures partenaires dans une logique de mixité, d’interculturalité et d’intergénérationnel.

Les participants aux ateliers seront réunis comme suit :

- Atelier 1 : à Comme Vous Emoi, public provenant des Restos du Cœur, du Centre social- Maison de Quartier Lounès Matoub, du Centre de rééducation professionnelle et sociale pour adultes handicapés Jean-Pierre Timbaud, du Foyer Sonacotra, d’un équipement jeunesse et de la Maison de retraite-EHPAD La Maison Des Vergers (Isatis) - Montreuil

- Atelier 2 : à l’équipement jeunesse de la Ville, public provenant de du Centre social Louise Michel & Mikado, de du Foyer ADOMA et de la Maison de retraite-Ehpad Le Moulin vert de Tremblay en France ; ou au Centre social Les Trois Quartiers d’Aulnay-sous-Bois, public provenant du Centre Social, du Foyer ADOMA, d’un équipement jeunesse et de la Maison de retraite-EHPAD AFTAM LE PARC.

 

2/ Développement de la citoyenneté vers une démocratie participative.

Les deux groupes participeront à des ateliers d’information et d’échange coconstruits avec les associations et ONG partenaires. Ils seront alors amenés à rencontrer des bénévoles et professionnels militants au sein de ces structures partenaires. Ce qui leur permettra d’enrichir leur réflexion et leur(s) connaissance(s) en termes de droits humains universels, droits civils et politiques, devoir(s) citoyen(s) afin de développer leur implication active dans la vie de la Cité.
Nombre de sessions d’information-formative : 4 séances de 4 heures/groupe (32 heures)

 

3/ Collecte de paroles

Des récits de vie, ‘paroles brutes’, seront collectés sous différentes formes, auprès des participants aux ateliers et auprès de personnes fréquentant les structures partenaires : La CIMADE (questions migratoires) – Amnesty International (droit international) – La Ligue des droits de l’Homme (déclaration universelle des droits humains) – La Ligue de l’enseignement (éducation populaire enfants/parents).

Seront ainsi rassemblées des paroles de femmes, hommes, enfants, jeunes, d’origine géographique et culturelle diverses, de catégories sociales et professionnelles variées le plus possible. Il s’agira de donner un portevoix à des personnes confrontées au racisme. Des témoignages pour faire réfléchir le public sur les notions de diversité, la force et la richesse des différences vers un respect de l’autre pour un mieux vivre ensemble.

 

4/ Construction de l’exposition et répétitions de la présentation des ateliers

Une fois les récits de vie récoltés : retranscription et rédaction des légendes ; captations photos lors des séances en ateliers et de rencontres-interview : réalisation de portraits des auteurs des récits de vie ; construction de l’exposition avec les participants : « portraits légendés » ; répétitions en vue de lectures théâtralisées en 1ère partie de la représentation du spectacle, une par groupe.
Ces témoignages récoltés pourraient également servir de base à une analyse sociologique.

 

5/ Pour clôturer l’opération, deux événements (2 villes) composés comme suit :

Présentation du travail des ateliers : exposition ‘portraits et récits de vie’ et lecture théâtralisée.

Représentation du spectacle « Des bêtises de rien du tout...» suivi d’un temps d’échange et de partage avec le public. Celui-ci se déclinera en un temps de réflexion collective avec l’éclairage de militants, citoyens bénévoles et acteurs professionnels engagés et des temps d’échanges libres plus individuels ou par petits groupes autour des ‘points de rencontres’ animés par les associations et ONG partenaires, en ‘mode tournant’.

 

Public visé

Le public des deux événements, sera le plus possible intergénérationnel et issu de couches sociales et d’origine diverses pour mêler les individus, les expériences et les générations. Sur les territoires concernés, seront ciblés principalement les :

-  Habitants fréquentant les Centres sociaux

-  Adolescent(e)s (12-18 ans) et Jeunes (18-25 ans) venant d’un Equipement jeunesse

-  Retraités d’un EPHAD

-  Public issu des migrations et vivant en Foyer d’hébergement

-  Bénéficiaires des associations et ONG partenaires.

 

Représentations Des Bêtises de rien du tout…

Le 4 avril 2015 à 18H

Centre social Sohane
Espace partagé - Collège Pierre Curie

128 route de Villemomble 93140 Bondy
 

Le 10 avril 2015 à 14H et à 19H30
Maison de quartier Les Aunettes
Rue de l'école 91000 Evry

 

Le 24 avril 2015 à 17H

La Maison des Vergers

113 avenue du Président Wilson 93100 Montreuil

Tags : , ,

19 fév. 2015

diffusion

Journée internationale des droits des femmes à Belleville

Les 6 et 7 mars 2015 au Centre des Amandiers

 

Prendre enfin la parole, exprimer rêves et révoltes. Les ateliers vidéo de l’Université populaire audiovisuelle, co-construits avec des associations agissant dans les quartiers populaires, des centres sociaux, des chantiers d’insertion, des ateliers linguistiques, ont permis à de nombreuses femmes de passer derrière et devant la caméra.

En amont et à l'occasion de la Journée Internationale des Droits  des Femmes, l'association Canal Marches propose des ateliers, débats et projections au Centre des Amandiers, à Belleville (Paris). Pendant deux jours, des écrans diffuseront des vidéos liées à la thématique de l'expression des femmes, de l'égalité, et avec un moment fort :

Projection-débat, samedi 7 mars à 14h30

Retours d’expériences de collectifs de Femmes du quartier, des Marches exploratoires ; restitution d’une cabine vidéo de libre expression de groupes d’habitant-e-s réalisée avec Canal Marches, animé par Archipelia, Quartiers du Monde, Relais de Ménilmontant et l’ACB.

Informations : 
contact@canalmarches.org
- http://www.canalmarches.org/

Infos pratiques

Adresse

Centre des Amandiers,
110 rue des Amandiers
75011 Paris

Accès

Métro Ménilmontant.

Dates

Du 6 mar. 2015 au 26 mar. 2015

4 fév. 2015

La Cathode

Un DVD pour parler du harcèlement entre élèves

kenny-jacquette_1.jpg

En soutien à la campagne contre le harcèlement scolaire  de l’Éducation Nationale : Agir contre le harcèlement, La CATHODE distribue le film de prévention Kenny et intervient dans les établissements scolaires.

Ce film réalisé en 2010 a été un élément moteur de la Campagne de prèvention du harcèlement en France : le comité de pilotage qui a suivi le film a écrit la lettre ouverte contre le harcèlement scolaire, elle a été reprise par le Ministre de l'Éducation Nationale qui a convoqué les Assises du harcèlement  scolaire en Mai 2011. Cet événement a mis au grand jour ce phémomène très grave jusque là minimisé en France.

Le film est largement utilisé dans les étabissements scolaires surtout du secondaire et il est accompagné d'une méthode d'utilisation. Plusieurs IREPS (Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé) le recommandent.

 

Le DVD pour parler du harcèlement entre élèves comprend 3 films

- Kenny
- Le making of de Kenny, avec les commentaires sur les protagonistes du harcèlement de la Psychologue Catherine GIRAUD,
- Le film Un après-midi au collège : devenir médiateur  : une introduction très complète à la Médation par les pairs. Nous préconisons la médiation par les pairs comme moyen de prévention du harcèlement sur le moyen terme et comme facteur d'un bon climat scolaire.

Kenny 

15 mn. Court Métrage de Fiction – 2010 - Un film de prévention sur le harcèlement entre élèves.
Un film de la Classe de Seconde 1 du Lycée Claude BERNARD de Paris
Réalisateur–Intervenant : Gabriel GONNET - Professeur Principale : Béatrice MARTIN
Avec Kenny : Tanguy ROCHEFORT, Sarah : Nour EL HADI

Production : La CATHODE avec le soutien du Conseil Régional d'Ile de France, de l'ARS : Agence Régionale de Santé, Conseil Général de la Seine-Saint-Denis...
Kenny appréhende la rentrée au Lycée. Il ne supporte plus d’être le souffre douleur de la classe...
Voir un extrait

Accès au Dossier d'accompagnement, articles et ressources sur le harcèlement scolaire

Making-of de Kenny 

18 mn. Documentaire de Charlotte ROHMER et Ruth DALMACIO - Document ressource
Les thèmes du harcèlement entre élèves sont abordés : harcelé, harceleur, rôle des témoins, des enseignants, des parents...
Commenté par Catherine GIRAUD, Psychologue clinicienne à la Maison de Solenn et en grandes écoles d'ingénieurs, membre du bureau d'APSYMED.

Voir le making-of

Un après-midi au Collège : devenir médiateur

26 mn. Documentaire – 2011 - Réal. : Gabriel GONNET - Un outil de prévention : la médiation entre pairs
Collège Jacques MONOD – Beaumont-sur-Oise

Chaque mardi après-midi, un groupe d’élèves du collège se forme à la médiation entre pairs : la résolution non violente des conflits entre élèves. Quatre d’entre eux ont été harcelés, ils témoignent. Devenir médiateur les a aidé, ils ont pu résoudre des situations de harcèlements par la médiation...
Voir la bande annonce

 

Le réalisateur 

Gabriel GONNET est réalisateur, il dirige la Collection de films et de DVD “Un film pour en parler” pour l’association la CATHODE. Il a reçu 10 prix en festival pour ses films. Sur la Résilience : le film Cicatrices : Résiliences a reçu le Grand prix du Festival du Film Médical des Entretiens de Bichat, le prix “Psychologie” au Festival Filmed d’Amiens et a été sélectionné aux Rencontres Internationales Sciences et Cinéma de Marseille (RISC).

 

Guides d'utilisation du film Kenny dans les classes

- Guide de l'Ireps Alsace
- Guide de l'IRPS Pays-de-Loire 
- Guide du Pôle Régional Compétences Éducation et Promotion de la Santé Languedoc Roussillon
- Guide du Pips (Belgique)

 

La CATHODE est disponible pour des interventions dans les classes et des formations dans les établissements autour du harcèlement scolaire.

Contact :
Gabriel GONNET
06 07 96 04 53
g.gonnet@lacathode.org   
www.lacathode.org                                                             

Tags : , , , , , , , , , , ,

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

27 jan. 2015

Les Dégommeuses

Les Dégommeuses

Les Dégommeuses sont une équipe de foot mais aussi un groupe militant. L’association, majoritairement composée de femmes lesbiennes, entend utiliser le football pour lutter contre le sexisme et la lesbophobie.

Domaines d’intervention 
Accès aux droits, citoyenneté
Solidarité et coopération internationale

Missions principales 
- Encourager, promouvoir et valoriser la pratique du sport (de tous les sports) par les femmes
- Utiliser le sport pour déconstruire les stéréotypes liés au genre et à l’orientation sexuelle, en France et à l’International.

Activités principales 
- Organisation d’activités footballistiques ouvertes à des femmes de tous âges, toutes origines et tous niveaux sportifs »
- Organisation ou participation à des manifestations sportives et culturelles s’inscrivant dans une démarche de lutte contre les discriminations, en particulier liées au genre et à l’orientation sexuelle

Infos pratiques

Strasbourg-Saint-Denis

75010 Paris

Contact : lesdegommeuses@gmail.com

Site : https://www.facebook.com/lesdegommeuses

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

26 jan. 2015

Equipe Animateurs

Association de femmes migrantes : quelles priorités pour l’égalité femmes-hommes ?

Les causeries d'Hubertine

Le Centre Hubertine Auclert vous invite à sa Causerie intitulée "Association de femmes migrantes : quelles priorités pour l’égalité femmes-hommes ?"
 
Horaire et lieu : Jeudi 12 février de 18h30 à 20h30 au Centre Hubertine Auclert, 7 impasse Milord 75018 Paris
Inscription (gratuite) : www.hubertine.fr/causerie28
 
Comme le montrait le livre blanc des associations féministes franciliennes  réalisé par le Centre Hubertine Auclert il y a 5 ans, le mouvement féministe en France est bien vivant, riche de sa diversité et porteur de convictions fortes.  Depuis sa création, l’un de ses principaux objectifs est de donner de la visibilité au milieu assodiatif francilien engagé pour l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment auprès des pouvoirs publics qui les soutiennent et plus largement à tout-e citoyen-ne qui désire mieux les connaître.
 
Le Centre Hubertine Auclert regroupe de nombreuses associations qui œuvrent sur le champ de l’égalité, dont plusieurs associations de femmes migrantes.

  • Quelles sont leurs domaines d’intervention, leurs priorités et leurs revendications ?
  • Quelles sont les modalités d’engagement, de militance ?
  • Dans quel contexte ici ou là-bas s’est construit cet engagement associatif ?
  • Y a-t-il des différences de générations ?
  • Et enfin quels sont les liens aujourd’hui avec les associations entre les associations féministes et les associations de femmes migrantes ?

Nous laisserons la parole aux associations membres du Centre (FUDGA, IFAFE, GAMS CLAEE...), qui présenteront leurs actions, suivies d'échanges avec la salle.
 

Infos pratiques

Adresse

Centre Hubertine Auclert 7 impasse Milord 75018 Paris

Accès

Métro Porte de Saint Ouen, ligne 13

Dates

Du 12 fév. 2015 au 12 fév. 2015

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

23 jan. 2015

Olga Périphérie

"Cité de la muette" : Des archives audiovisuelles pour l'histoire du camp de Drancy et de la Résistance juive

vivre_libre.jpg

Entre 1983 et 1985, Jean-Patrick Lebel a mené de nombreux entretiens filmés pour la réalisation de son documentaire Cité de la muette, sorti en 1986. Captés par Dominique Chapuis (également opérateur de Shoah de Claude Lanzmann), ces entretiens méticuleusement préparés sont aujourd’hui, dans leur continuité, de précieux matériaux non seulement pour l’histoire du camp de Drancy mais aussi pour l’histoire de la déportation et de la résistance dans les milieux juifs et communistes. Conservés aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, ces entretiens ont été numérisés par la BNF suite à un partenariat initié par Périphérie, association présidée par Jean-Patrick Lebel de 2005 à 2012.

Présentation d’une sélection de ces archives audiovisuelles en présence de Paulette Sarcey (résistante et déportée à Auschwitz) Robert Endewelt et André Radzynski (anciens FTP MOI)

Avec la Bibliothèque Nationale de France et les Archives départementales de Seine-Saint-Denis.

 

Jeudi 29 janvier 2015 à 18h30
François-Mitterrand – Petit auditorium
Quai François-Mauriac - Paris 13ème
Lignes 6 (Quai de la gare), 14 et RER C (Bibliothèque François-Mitterrand)

Entrée libre

Tags : , ,

20 jan. 2015

Ayoko Mensah

Afriscope 39 (jan-fév 2015) Dossier Europe et antiracisme

couv_afriscope_39_1_0.jpgFiers d'être européens

Dans les années 1970, le chanteur Eric Clapton encourageait sur scène ses fans à voter pour le parti conservateur anglais, par peur que l'Angleterre devienne "une colonie noire" (1). En novembre dernier, des manifestations ont réuni des milliers de personnes en Allemagne sous la bannière des Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident (Pegida). Tandis que depuis les élections européennes de mai 2014, les députés de partis d'extrême-droite, attachés, pour beaucoup à une conception ethniciste de la nation, représentent 1/5 du Parlement.

De quoi frémir !

Construite et pensée dans un idéal de vivre-ensemble, de liberté de circulations, d'échanges et de solidarité, l'idée même d'Europe se morcelle dans les stéréotypes et le repli. Mais la société civile, ses militants et ses artistes, vibre encore de résistances aux assignations identitaires. Afriscope est allé à la rencontre d'acteurs antiracistes dans plusieurs pays européens. Des citoyens qui répondent par la mobilisation, l'éducation, le lobbying politique, la réflexion et la création, à la haine, la peur, et le rejet exacerbé. Et parce que le champ de l'antiracisme est vaste et ses définitions complexes, Afriscope a choisi de présenter, de manière non-exhaustive, quelques-uns de ses visages ; certains à vocation généraliste, d'autres concentrés sur une problématique de mémoire et d'histoire, sur le combat politique, ou contre le racisme institutionnalisé.

Ces différentes associations sont à l'image de la diversité européenne et de ses défis. Pour les faire entendre à l'échelle de l'institution européenne, des réseaux se sont construits depuis les années 1980 (lire p. 12).

Quant aux artistes, Afriscope a rencontré Johny Pitts, photographe, qui positive ses identités plurielles à travers le terme "afropéen". La metteure en scène Eva Doumbia dans son spectacle Afropéennes affirme à sa manière, avec les mots de l'écrivaine Leonora Miano, le métissage d'une Europe encore trop encline à se penser blanche et chrétienne.

D'autres récits européens s'écrivent, inclusifs, cohérents avec la vision ouverte d'une Europe en mouvement qui se construit avec toutes les énergies qui la composent pour faire face au présent et aux enjeux de l'avenir. Que nos gouvernements les entendent, les écoutent, les regardent, l'avenir de l'Europe en dépend. Et cette appartenance aussi : "Proud to be European !" (2)

(1) Ses propos déclenchèrent une mobilisation contre le racisme "Rock against racism".
(2) "Fier d'être européen !"

- SOMMAIRE DU NUMÉRO #39 -

ON S'BOUGE
6 "Le racisme est un tabou au Portugal" entretien de Maud de la Chapelle avec Mamadou Bâ
7 Allemagne : l'ISD bund contre l'esprit colonial par Claire Diao
8 Pays-bas : un pays où le racisme s'ignore par Claire Diao
9 Italie : une citoyenneté en suspens par Aminata Aidara
10 Un collectif contre la négrophobie en belgique par Julien le Gros

DES HAUTS ET DÉBATS
11 L'Histoire, absente de la question antiraciste
Entretien de Caroline Trouillet avec Emmanuel Debono
12 "On ne peut pas décemment combattre le racisme sans pouvoir le mesurer"
Entretien de Caroline Trouillet avec Claire Fernandez

14 A LA UNE
Afropea, expérience noire et blanche en Europe
entretien de Claire Diao avec Johny Pitts

18 THÉÂTRE
Miano et Doumbia : combat d'Afropéennes par Raphaëlle Tchamitchian

19 CINÉMA
Hope : l'espoir, coûte que coûte par Olivier Barlet

MUSIQUE
20 Songhoy blues : blues en exil par Caroline Trouillet
21 Poétique peinture musicale par Anne Bocandé
22 Littérature
Chaos et création à la berlinoise par Anne Bocandé

23 MODE
L'hiver avec la classe africaine ! par Ekia Badou

24 CUISINE
My barbecue entretien de Julien le Gros avec Kobus Botha

25 QUOI DE NEUF ?
Les sorties livres, cd et dvd choisies pour vous par la Rédaction

26 ROMAN PHOTO
Des vacances imprévues à Belleville l'épisode 3 du nouveau roman photo d'Afriscope

AGENDA
28 Sortir en Île-de-france
30 Sortir en France

31 CHRONIQUES
Cinéma africain... euh pardon ! par Gauz
à Rosetta par Lansala Delcielo

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure