28 oct. 2014

Kokoya

Embrouille, débrouille et autres tchatches sur les discriminations

La Maison de Quartier du Petit Ivry et la compagnie de théâtre Kokoya ont le plaisir de vous inviter à ** "Embrouille, Débrouille et autres tchatches ...

La Maison de Quartier du Petit Ivry et la compagnie de théâtre Kokoya
ont le plaisir de vous inviter à

** "Embrouille, Débrouille et autres tchatches ... sur les discriminations" **

écrit à partir de témoignages (avec Yvette Bruneau-Thénard, Buszko-Mollot, Isabelle Labrousse, Léo Messe)

le vendredi 7 novembre à 19h
à la Maison de Quartier du Petit Ivry
41, rue Jean Le Galleu
94200 Ivry sur Seine


(M° Pierre et Marie Curie ligne 7)_

E N T R E E L I B R E - Bienvenue à toutes et à tous !!!

Pour toute information contact cie Kokoya 06 79 84 37 00, Maison de Quartier 01 72 04 66 05

Dates

Du 7 nov. 2014 au 7 nov. 2014

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

21 oct. 2014

Frederic Praud

Paroles d'Hommes et de Femmes sur Facebook

Page de l'Association Paroles d'Hommes et de Femmes sur Facebook pour suivre notre actualité

Page de l'Association Paroles d'Hommes et de Femmes sur Facebook pour suivre notre actualité

https://www.facebook.com/parolesdhommesetdefemmes?fref=ts

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

21 oct. 2014

Frederic Praud

Bande Dessinée "LES MIGRANTES3

Retrouvez la bande dessinée "LES MIGRANTES" , tome 4 de la collection Parcours de Migrants de Paroles d'Hommes et de Femmes

Retrouvez la bande dessinée "LES MIGRANTES" , tome 4 de la collection Parcours de Migrants de Paroles d'Hommes et de Femmes

https://www.youtube.com/watch?v=qRUENRqU3jA

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

21 oct. 2014

Frederic Praud

100 TEMOINS 100 ECOLES en images

Les intervenants migrants dans les établissements scolaires.... la mémoire source d'actions éducatives

Les intervenants migrants dans les établissements scolaires.... la mémoire source d'actions éducatives

https://www.youtube.com/channel/UCxbvUMqfBASYkpl4usnPk0w

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

21 oct. 2014

Frederic Praud

LE PARIS DU LIVRE ASSOCIATIF

LE PARIS DU LIVRE ASSOCIATIF

Carrefour des Associations Parisiennes - 181 Avenue Daumesnil 75012 PARIS

SAMEDI 08 NOVEMBRE 10H à 18H

La deuxième édition du PARIS DU LIVRE ASSOCIATIF es

LE PARIS DU LIVRE ASSOCIATIF

Carrefour des Associations Parisiennes - 181 Avenue Daumesnil 75012 PARIS

SAMEDI 08 NOVEMBRE 10H à 18H

La deuxième édition du PARIS DU LIVRE ASSOCIATIF est organisée par le collectif Paroles d’Hommes et de Femmes, Sortir du pétrole et le FORIM

Cet événement en partenariat avec le Carrefour des Associations Parisiennes accueillera une soixantaine d’associations éditrices et distributrices du livre associatif

A l’occasion de ce moment inter-associatif, les associations présentes pourront mutualiser leurs projets et leurs visions de l’édition associative articulés autour de 4 pôles :

Citoyenneté et Mémoire, Ecologie, Solidarité Internationale et Arts Graphiques

Cette journée sera rythmée par une conférence-débat, une table ronde, deux ateliers pour parents-enfants et une exposition d’Artisans du monde

10h : Ouverture du Paris du Livre Associatif

****10h30 – 12h30 : Table ronde sur le thème de l’édition numérique (salle de conférences 1er étage) De l’édition papier à l’édition numérique, est-ce que les réseaux associatifs sont prêts ? Intervenants : Gabriel GASO de la FACEEF (Fédération d’Associations et Centres d’Emigrés Espagnols en France), Khady SAKHO NIANG Présidente du FORIM, Amar NAFA Adjoint à la Déléguée Générale de Génériques et Frédérique STIETEL Présidente des Editions de l’Incident Animée par Frédéric PRAUD de l’association Paroles d’Hommes et de Femmes ****

14h – 15h30 : Atelier exploration pour parents-enfants (centre de documentation 1er étage) Entrez dans le monde de l’art par l’observation… des cailloux ! Autour du livre Les cailloux de l’Art Moderne de Mauro Bellei. Une introduction aux grands artistes du XXe siècle (Duchamp,Pollock….) Pour tous, petits et grands de 3 à 99 ans Animé par l’association PEEKABOO Réservation conseillée à cdoc@paris.fr

14h – 17h : Conférence-débat « Comment un livre peut changer le monde ? » (Salle de conférences 1ère étage) En quoi l’objet livre peut bouleverser les consciences et changer les perspectives du monde - Autour du livre « Manuel de la transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale » (publié par SILENCE) de Rob HOPKINS lecteur Serge ORRU (Conseiller, Développement Durable Energies Environnement auprès de la Maire de Paris) - _Autour de la bande dessinée « Les Migrantes » lecteur Marc Cheb Sun, auteur, éditorialiste (publié par l’association Paroles d’Hommes et de Femmes,2014) _ http://www.marc-chebsun.com/ http://differentnews.org/qui-sommes-nous/ - Autour du livre « L’intelligence Interculturelle » auteurs Michel SAUQUET et Martin VIELAJUS (éditions Charles Léopold Mayer) - Autour du livre « En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté » (éditions Quart Monde) lecteur Jean-Christophe SARROT (co-auteur) Animée par Christian CASCIO, directeur du CAP

16h – 17h30 : Atelier exploration du livre pour parents-enfants (centre de documentation 1er étage) Une première découverte des Prélivres de Bruno Munari par des explorations tactiles, visuelles et sonores. Repartez avec votre livre tactile créé lors de l’atelier ! Pour les bébés de 6 mois à 2 ans et leurs parents Animé par l’association PEEKABOO Réservation obligatoire à cdoc@paris.fr

https://www.facebook.com/pages/Le-Paris-du-Livre-Associatif/541498235908613

Exposition « Autres échanges, autre monde : pour un commerce équitable » mise à disposition par l’association Artisans du monde

     ASSOCIATIONS PARTICIPANTES 

 

LES CO_ORGANISATEURS

A propos du CAP : Le CAP (Carrefour des Associations Parisiennes) est un centre de conseils et de documentation pour les porteurs de projets associatifs et les associations parisiennes mais également un lieu de formation aux pratiques associatives. Il est aussi un espace de rencontres à travers des cycles de conférences des agoras et de nombreux autres événements.

A propos de Sortir du Pétrole : Sortir du Pétrole est une association qui a pour but de favoriser la transmission et la compréhension des connaissances relatives aux questions écologiques, notamment la problématique énergie-climat et ses solutions. Cela prend actuellement la forme d’un site internet d'information, www.sortirdupetrole.com, avec également d’autres projets de publications.

A Propos de Paroles d'Hommes et de Femmes : L’association Paroles d’Hommes et de Femmes utilise la mémoire recueillie dans tous les lieux et sous toutes ses formes, pour créer du lien social. Le projet d'échanges interculturels intitulé "100 témoins pour 100 écoles" vise à valoriser la mémoire des migrants aînés francophones directement auprès des jeunes et de l'Education Nationale. L'association a également édité une collection de bandes dessinées, "Les Migrants", réalisées à partir des récits des témoins participant à la démarche. http://www.helloasso.com/associations/paroles-d-hommes-et-de-femmes La collection de bandes dessinées sera disponible sur le stand de l'association Paroles d'Hommes et de Femmes ainsi que les ouvrages des témoins migrants qui viennent avec nous raconter leur parcours de vie dans les établissements scolaires. ** LES MIGRANTES / https://www.youtube.com/watch?v=qRUENRqU3jA ouvrage imprimé en mai 2014 et disponible sur notre stand

A Propos du FORIM : Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM) est une plate-forme nationale qui réunit des réseaux d’Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration (OSIM) engagés dans des actions d’intégration «ici», en France et dans des actions de développement dans les pays d’origine. Ces réseaux sont structurés, à l’échelle nationale : - Sous la forme de Fédérations d’OSIM [FOSIM] autour d’un pays d’origine, d’une région d’origine ou d’un secteur d’intervention - Sous la forme de Collectifs d’OSIM [COSIM] autour d’une région de résidence en France Le FORIM représente environ 700 associations intervenant en Afrique subsaharienne, au Maghreb, en Asie du Sud-est, aux Caraïbes et dans l’Océan Indien. Créé en mars 2002, il témoigne de la volonté de ses membres de s’associer à toutes les composantes de la société civile française afin de favoriser l’intégration des populations issues des migrations internationales, de renforcer les échanges entre la France et les pays d’origine des migrations et de contribuer au développement de leur région d’origine.

Dates

Du 8 nov. 2014 au 8 nov. 2014

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

1 oct. 2014

Isabelle DUMONT

FEUILLES D'AUTOMNE DES ECRIVAIN-E-S HANDICAPE-E-S ET DES AUTRES - FEMME, ECRITURE, HANDICAP

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA) lance sa quatrième édition des Feuilles d’Automne sur le thème « Femmes, écriture, handicap », samedi 18 octobre 2014, à la Maison Internationale

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA) lance sa quatrième édition des Feuilles d’Automne sur le thème « Femmes, écriture, handicap », samedi 18 octobre 2014, à la Maison Internationale de la Cité Universitaire de Paris. Ce rendez-vous littéraire où seront présent-e-s 60 auteur-e-s vise avant tout à conjuguer féminisme et handicap. La journée sera ponctuée par des tables rondes et des interventions dont celles de nos invitées d’honneur, « les pionnières » Benoîte Groult, Françoise Héritier et Michelle Perrot.

À travers un foisonnement de productions et au carrefour d’une multiplicité de genres littéraires (biographies, fictions, autobiographies, essais) des auteur-e-s handicapé-e-s et des auteur-e-s valides apporteront leur regard et leur témoignage sur leur handicap ou celui d’un-e de leur proche. L’objectif : favoriser la diversité comme chance et richesse afin de lutter contre la double discrimination liée au genre et au handicap.

Si la littérature est l’expression de la société, comment interpréter la place accordée à la littérature sur le handicap ? Pourquoi certain-e-s de ces auteur-e-s demeurent encore dans l’ombre ou peinent à trouver une reconnaissance ? Auteur-e-s, éditeur-e-s, intervenant-e-s et participant-e-s tenteront de répondre à ces interrogations et pourquoi ne pas inciter certain-e-s d’entre vous à se lancer dans l’aventure de l’écriture ?

Lieu

Maison Internationale de la Cité Universitaire de Paris
Espace Adenauer
17, boulevard Jourdan
75014 PARIS
Accès par le 24, bd Jourdan pour les personnes à mobilité réduite

RER B : Cité Universitaire
Tram : 3a – arrêt Cité Universitaire
Tram accessible aux usagers de fauteuil roulant

Horaires :
Samedi 18 octobre 2014 de 9h à 18h

Accessibilité des débats :
Traduction en LSF, vélotypie, boucle magnétique, programmes en braille ou en caractères agrandis (sur demande lors de l’inscription)

Entrée
Participation solidaire à l’accessibilité : 10 €
Gratuit pour les auxiliaires de vie accompagnant une personne en situation de handicap
Entrée gratuite pour les adhérent-e-s de FDFA à jour de leur cotisation
Règlement sur place – uniquement par chèque ou espèces.

Pour s’inscrire :
Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire
Merci de vous inscrire en ligne :
https://docs.google.com/forms/d/1w7SYhZ2Xhfhj_HpZ7VjUlkKILFW09Z4Iy-ShA2H...

Programme

Animation de la matinée : Philippe Lefait

9 h 00 : Ouverture de la journée par Ségolène Neuville, Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion et Maudy Piot, présidente de FDFA.

9 h 45 : Lecture d’un texte de Benoîte Groult par Danielle Michel-Chich, journaliste.

10 h 00 : Table ronde réunissant des « pionnières » du féminisme : Benoîte Groult, écrivaine ; Françoise Héritier, anthropologue ; Michelle Perrot, historienne ; Jeanne Cordelier, écrivaine ; Laure Adler, journaliste ; Catel Muller, dessinatrice. Animation : Danièle Brun

Discussion avec la salle.

Impromptu par le groupe d’action féministe La Barbe

Intervention de Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie

11 h 30 : Rencontre avec les auteur-e-s pour une séance de signatures

13 h 00 : Déjeuner libre

Animation de l’après-midi : Danielle Michel-Chich

14 h 00 : Intervention de Charles Gardou « Savoir et handicap : vers de Nouvelles Lumières ? »

14 h 30 : « Écriture et Handicap » avec des auteur-e-s-surprise à découvrir… lors d’une rencontre express
Discussion avec la salle.

Impromptu avec La Barbe.

Conclusion par Charles Gardou et Maudy Piot

16 h 30 : Rencontre avec les auteur-e-s pour une séance de signatures.

Auteur-e-s présent-e-s :
Séverine ARNELD-HIBON, Jeanne AUBER, Fatima-Ezzahra BENOMAR, Marie-Pierre BLANCHET, Brigitte BRAMI, Alain BRON, Chantal BRUNO, Jeanne CORDELIER, Emmanuelle DAL’SECCO, Georges DE CAGLIARI, Geneviève de CAZAUX, Mino DERIVE, Karima DJELID, Catherine DUFOUR, Philippe DUMONT, Association FALEAC, Emmanuelle FILLION, Charles GARDOU, Marie GARNIER, Victor GAUGRY, Anna GHIONE, Marie GIULIANA, Georges GRARD, Benoîte GROULT, Maud GUELY et Rachel VINE-KRUPA, Françoise HERITIER, Marie-Laure HUBERT NASSER, Annick JOFFRE, Laurence KIBERLAIN, Éléonore LALOUX et Yann BARTE, Dominique LAPORTE, Sylvie LE BRAZIDEC, Taï-Marc LE THANH, Philippe LEFAIT et Pom BESSOT, Christèle LEPINE, Bénédicte MARTIN, François MENARD, Sophie MERCERON, Danielle MICHEL-CHICH, Jean-Sébastien MORVAN, Catel MULLER, Ernestine Antoinette NGO MELHA, Isabelle NIEMEZCKI-MIGOTTO, Michelle PERROT, Geneviève PIERART, Alain PIOT, Maudy PIOT, Boris RAZON, Christelle REMI, Delphine RENARD, Jacques ROLLAND, Ryadh SALLEM et Valérie DELATTRE, Muriel SALMONA, Christophe SCHAEFFER, Marie-Laure SOUPLET, Janine TEISSON, Fabienne THOMAS, Éliane VIENNOT, Romain VILLET
Avec : les éditions iXe, la Plume de l’Argilète, Livres Accès et la librairie Violette & C°

La librairie Violette & C° sera sur place pour la vente des ouvrages présentés par les auteur-e-s.

Journée organisée avec le soutien de la Région Ile de France, de la Mairie de Paris, de Malakoff Médéric, de la fondation MAAF et de Violette & C°

Dates

Du 18 oct. 2014 au 18 oct. 2014

15 juil. 2014

romuald

Retour sur le forum du 17 mai dernier à la Cité des Métiers

TOUS EN CAMPAGNE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

PREMIERE EDITION

En 2014, ANI a imaginé, mis en place et réalisé un évènement unique en son genre : le Forum Tous en Campagne Contre les Discrim

TOUS EN CAMPAGNE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

PREMIERE EDITION

En 2014, ANI a imaginé, mis en place et réalisé un évènement unique en son genre : le Forum Tous en Campagne Contre les Discriminations. Grâce à la mobilisation et à l’engagement des structures partenaires du projet, celui-ci a été un succès et l’ensemble de ses participants souhaite pérenniser l’action et le concept.

Innovant, le projet a encouragé les jeunes à s’investir pour un travail collectif et créatif, pour une sensibilisation active et citoyenne aux discriminations, ainsi que pour la construction d’une nouvelle image d’eux-mêmes et de leur quartier. Plus qu’apprenants passifs, l’occasion a été donné aux jeunes de devenir acteurs de la sensibilisation aux discriminations, de créer des campagnes en faveur du mieux vivre ensemble.

Après 8 mois de travail, 80 ateliers, des jours de sensibilisation, des heures de conception artistique, les 7 groupes de participants issus du Centre Social Maurice Noguès, de l’Association pour le Dialogue et l’Orientation Scolaire, des Enfants de la Goutte d’Or, de l’association GUENAV, de l’Espace Dynamique d’Insertion de Livry Gargan et de l’Espace 19 Ourcq, ont présenté leurs productions au grand public. Le 17 mai 2014 à la Cité des Métiers, s’est tenue la première édition du Forum Tous en Campagne Contre les Discriminations, nous tenons à remercier l’équipe du lieu, ainsi que les associations partenaires : - Starting Block - La Fondation Abbé Pierre - Elan Interculturel - Ya Foueï - La Voix des Roms - Korhom - Stop Contrôle au Faciès - Brigade Anti- Négrophobie - MRAP - J’accede

Toute la matinée, les représentants associatifs ont animé auprès des jeunes et visiteurs de la cité des Sciences, des ateliers de sensibilisation aux discriminations, qu’elles soient relatives aux origines, au handicap, à l’adresse, à la précarité sociale et ce, dans de nombreux domaines de la vie quotidienne : logement, éducation…etc. La table ronde qui a fait suite à ces moments d’échange et de convivialité a mobilisé les attentions et suscité le riche débat avec 5 intervenants autour de cette question : « Comment renforcer les pratiques éducatives dans le domaine de la lutte contre les discriminations (LCD) ? » - Andréa FUCHS, Adjointe au Maire du XIXème en charge de la lutte contre les discriminations - Olivier FLAMENT, Directeur de l'Association de Prévention du Site de la Villette - Maryvonne LYAZID, Adjointe du Défenseur des droits, Vice-présidente du collège chargé de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité - Mehdi Thomas ALLAL, Chef de cabinet de l'Adjointe au Maire de Paris en charge de l'égalité femmes-hommes, Responsable du pôle anti-discrimination de la fondation Terra Nova - Moïse GOMIS, Administrateur général d’Africultures

Animé par Jean-Claude TCHICAYA (Praticien, chercheur, intervenant et consultant sur les questions éducatives, scolaires et sociales), cet temps d’échanges a permis de faire émerger des pistes de réflexion telles que: le rôle des institutions et des sphères privées et éducatives dans la LCD, le respect des lois, les discriminations positives, la banalisation du racisme, la démocratisation des discours, l’accès aux structures d’aides, les enjeux liés à la culture et aux médias, la hiérarchisation des critères de différenciation…etc (pour en savoir plus sur la table ronde, reportez vous à l’article…)

En fin de journée, les projecteurs se sont tournés vers les principaux acteurs de l’événement : les jeunes. Il est temps de présenter leurs travaux à un public ému et à un jury concerné, Hamou Bouakkaz, Thierry Benoît et Frédérique Kaba.

Les campagnes, qu’elles soient chorégraphiées, filmées, dessinées, ou bien encore photographiées, s’enchaînent, les applaudissements fusent, les contre temps techniques font leurs apparitions, mais les sourires persistent.

Durant la délibération du jury, DAWALA, Producteur de renom (Sexion d’Assaut et Maitre Gims), fait le plaisir aux jeunes d’apparaître, de leur parler, d’échanger avec eux et de leur offrir une pièce de sa marque vestimentaire. Au retour du jury, l’ambiance est conviviale et dynamique pour l’annonce des prix.

Le troisième prix est attribué au roman photographique DISCRIMINATOR, réalisé par les jeunes du Centre Social Maurice Noguès et traitant des discriminations aux origines.

Le second prix revient au film 3 POUR UN ESPACE, imaginé par l’Espace Dynamique d’Insertion de Livry Gargan autour de la question du handicap dans les transports en commun.

THE PHYSIONOMIST, un film en Noir&Blanc muet pensé par les jeunes de l’Association pour le Dialogue et l’Orientation Scolaire de la Goutte d’Or a remporté le premier prix, pour son originalité concernant les thématiques du « contrôle au faciès » et de l’homophobie.

C’est autour d’un buffet que les participants, les partenaires, les intervenants de la table ronde, les membres du jury, les acteurs de la Cité des Métiers, les bénévoles (merciiiii à eux !!!) et l’équipe d’ANI se sont retrouvés en début de soirée pour partager ensemble l’aboutissement et le fruit de 8 mois de travail commun.

APPEL A CANDIDATURES

L’an prochain (dès octobre 2014), l’association proposera une seconde édition du Forum, les structures souhaitant mobiliser un groupe de jeunes participants sont les bienvenues, les associations qui souhaiteraient participer aux ateliers lors du Forum sont encouragées à nous contacter !

Merci aux acteurs de la première édition 2014, rendez-vous en 2015 pour la suite du projet Tous en Campagne Contre les Discriminations !

PARCOURS DE CINEMA en festival : Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient 2014

Dans le cadre du programme “PARCOURS DE CINEMA en festival”, rencontre entre un groupe de l'ALECA (association laïque d'enseignement et de culture arabe) et Ibtissem Guerda, réalisatrice du film "Pour ton bien" pendant le festival "Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient" réalisé le 7 mai 2014.

Programme proposé par KYRNEA International / Passeurs d’images Avec le soutien du CNC, de l’Acsé (l’agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances) et de la région Ile de France.

Dans le cadre du programme “PARCOURS DE CINEMA en festival”, rencontre entre un groupe de l'ALECA (association laïque d'enseignement et de culture arabe) et Ibtissem Guerda, réalisatrice du film

Conférence-débat annuelle sur le thème de l'engagement

Pour sa conférence-débat annuelle, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA a choisi de consacrer son édition 2014 à la thématique de l’engagement, des engagements.

S’inscrivant dans le cadre de la grande cause nationale, cette journée d’échanges a pour objectif de mener une réflexion sur la portée de l’engagement associatif comme engagement citoyen.

Jean-Claude Ameisen, président du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) ouvrira les débats par une conférence, qui sera suivie d’une table-ronde en présence de Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des Droits en charge de la lutte contre la discrimination et la promotion de l’égalité et marraine de la journée.

Ces échanges entre acteurs associatifs et représentant-e-s publics permettront de mettre en perspective les enjeux sociaux et démocratiques au cœur de la notion d’engagement.

Aujourd’hui qu’en est-il de l’activité bénévole au sein des associations de personnes handicapées ? Pourquoi s’engager ? En quoi cette démarche associative participe-t-elle à l’éveil de la citoyenneté ? A l’heure où le bénévolat s’oriente vers des causes médiatisées ou portées par des leaders d’opinion, jugées plus valorisantes, une de nos bénévoles apportera son témoignage et reviendra sur sa rencontre avec FDFA, première association de femmes handicapées en France.

Pour sa conférence-débat annuelle, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA a choisi de consacrer son édition 2014 à la thématique de l’engagement, des engagements.

S’inscrivant dans le cadre de la grande cause nationale, cette journée d’échanges a pour objectif de mener une réflexion sur la portée de l’engagement associatif comme engagement citoyen.

Jean-Claude Ameisen, président du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) ouvrira les débats par une conférence, qui sera suivie d’une table-ronde en présence de Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des Droits en charge de la lutte contre la discrimination et la promotion de l’égalité et marraine de la journée.

Ces échanges entre acteurs associatifs et représentant-e-s publics permettront de mettre en perspective les enjeux sociaux et démocratiques au cœur de la notion d’engagement.

Aujourd’hui qu’en est-il de l’activité bénévole au sein des associations de personnes handicapées ? Pourquoi s’engager ? En quoi cette démarche associative participe-t-elle à l’éveil de la citoyenneté ? A l’heure où le bénévolat s’oriente vers des causes médiatisées ou portées par des leaders d’opinion, jugées plus valorisantes, une de nos bénévoles apportera son témoignage et reviendra sur sa rencontre avec FDFA, première association de femmes handicapées en France.

Ces échanges permettront de s’interroger sur les représentations négatives associées au handicap dans l’imaginaire collectif et qui sont autant de freins à l’exercice de l’engagement bénévole et citoyen.

Lieu : Mairie du 19ème arrondissement
5/7, place Armand Carrel
75019 PARIS
M° : Laumière (ligne 5)
Bus 48, 60 et 75 arrêt Armand Carrel – Mairie du 19ème
Bus accessibles aux usagers de fauteuil roulant

Horaires :

Samedi 14 juin 2014 de 9 h 30 à 17 h
Accessibilité des débats :

Traduction en LSF, vélotypie, boucle magnétique, programmes en braille ou en caractères agrandis (sur demande lors de l’inscription)

Entrée gratuite
Sous réserve d’inscription préalable
Participation aux frais laissée à discrétion.

Pour s’inscrire : Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire
Merci de vous inscrire en ligne : https://docs.google.com/forms/d/1w7SYhZ2Xhfhj_HpZ7VjUlkKILFW09Z4Iy-ShA2H1epc/viewform

Programme :

  • 9 h 30 : accueil des participant-e-s
  • 10 h – 12 h : projection de « Témoins sourds, témoins silencieux », documentaire de Brigitte Lemaine et Stéphane Gatti (film sous-titré en français)

« A l’époque du nazisme, les sourds ont été persécutés en tant que tels dès 1933, date de la promulgation de la loi d’hygiène raciale. Ce film a pour but de briser le silence grâce aux témoignages de Kurt Eisenblätter, grand mime sourd allemand, de victimes sourdes de stérilisations et de déportation et à la contribution de trois historiens : Horst Biesold, Claire Ambroselli et Yves Ternon. Images réelles et documents nous permettent de comprendre la responsabilité des médecins dans ce processus. »

Discussion avec la salle
Déjeuner libre

  • 14 h : Ouverture de la conférence-débat par Maudy Piot, Présidente de FDFA et Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des Droits en charge de la lutte contre la discrimination et la promotion de l’égalité et marraine de la journée
  • 14 h 30 : Conférence de Jean-Claude Ameisen, médecin, président du Comité consultatif national d’éthique

Discussion avec la salle

  • 15 h 30 : Table ronde avec :
    Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des Droits en charge de la lutte contre la discrimination et la promotion de l’égalité et marraine de la journée : « Osons l’engagement ! »

Brigitte Lescuyer, formatrice : « Engagement et Responsabilités »

Anaïs Chunleau-Vovau, adhérente et bénévole : « Une bénévole témoigne »

Discussion avec la salle

  • 16 h 30 : Conclusion
  • 16 h 30 – 18 h 00 : Assemblée Générale Annuelle des membres de l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA.

Ne pourront assister à l’assemblée que les membres à jour de leur cotisation 2014.

Journée organisée avec le soutien de la Région Ile de France, de la Mairie de Paris et de la Mairie du 19ème arrondissement.

FEMMES POUR LE DIRE, FEMMES POUR AGIR – FDFA
« Femmes handicapées, citoyennes avant tout ! »
Association Loi de 1901
Permanences et activités : 2, rue Aristide Maillol – 75015 PARIS
Tél. : 01 45 66 63 97
Fdfa.asso@free.fr
www.femmespourledire.asso.fr
www.facebook.com/fdfa.asso

Dates

Du 14 juin 2014 au 14 juin 2014

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure

30 mai 2014

Ayoko Mensah

Don't panik - 30 ans de Marche pour l'égalité et contre le racisme

Édito du N°33 AFRISCOPE /// novembre - décembre 2013

 

 

Don't panik !

Bande-son : « Musulmane de ton voile, dis-leur Don’t Panik ! / Banlieusard de ta ville, dis-leur Don’t Panik !! / Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !! / Prolétaire de ta classe, dis-leur Don’t Panik !! / Africain de ta peau, dis-leur Don’t Panik !! / Musulman de ta foi, dis-leur Don’t Panik !! / Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !! » /// Don’t Panik de Médine

« Je salue la France de toutes les couleurs ! » clame Toumi Djaïdja le 3 décembre 1983 à Paris. Le jeune homme vient de parcourir plus de mille kilomètres à travers la France. Une marche pacifique sur les traces de Gandhi et Martin Luther King. Une marche pacifique pour revendiquer une France plurielle. La France. Enfant « issu de l’immigration » algérienne, il vit au quotidien les contrôles au faciès, les crimes racistes et sécuritaires. « Nous sommes d’ici », chante encore Toumi Djaïdja le 3 décembre 1983, aux côtés de 100 000 autres marcheurs à Paris. Ils étaient une trentaine aux premières heures. 100 000 à rappeler à la France que nés en France, ils appartiennent naturellement à cette Nation, sans avoir à passer par une « intégration » ou « assimilation ». En 2013, la commémoration de cette Marche pour l’égalité et contre le racisme est tous azimuts – des livres, des films - jusqu’aux plus hautes sphères de l’État.

Et pourtant…

Et pourtant Christiane Taubira est vilipendée, non sur ses actes politiques en tant que Ministre de la Justice, mais sur son faciès, sa couleur de peau. Et pourtant, des milliers de Français sont aujourd’hui renvoyés perpétuellement à leurs origines présupposées en raison de leur couleur de peau ou de leur religion. Et pourtant, la promesse électorale de François Hollande concernant la prise en compte des réalités discriminantes sur les contrôles au faciès a été enterrée. Sans bruit. Dans un silence assourdissant… Il y a 30 ans, deux ans après l’arrivée de la Gauche au pouvoir, dans un contexte de montée du Front national, Toumi Djaïdja et ses ami(e)s traversaient la France pour envoyer un message de vivre ensemble et de fraternité. En 2013, loin de tomber dans le pessimisme ni dans l’idée que rien n’a changé, souvenons-nous de cet élan populaire de 1983. Souvenons-nous que la France plurielle n’est plus seulement en marche. Elle est.

Anne Bocandé Rédactrice en chef du magazine Afriscope

SOMMAIRE

A la Une :

Une : Le rappeur Médine « entre les lignes »

Débats :

Des hauts et débats : "L’État est loin d’être à la hauteur de notre société multiculturelle "

Citoyenneté :

A vous la parole : Parler, écrire, partager On s’bouge : Stop le contrôle au faciès On s’bouge : "Sortir du syndrome Tarzan !" On s’bouge : Qui nous protège de la police ? Emploi : Un réseau pour dérouiller l’emploi

Culture :

C de l’histoire : Instants de marche Livre : La Marche se livre Cinéma : La Marche, de Nabil Ben Yedir. Une épopée Musique : Bams : à mi-chemin entre rap et slam Chronique : The Chronic - Po-éthiquons Tribune : Y’a bon citation !

Lien : www.afriscope.fr/spip.php?page=numero&id_article=513

Vous êtes intéressés par ce projet ?

Contactez la structure